Elles

Il y avait bien longtemps que personne ne s’était assis à leur table avec
la frêle virtuosité d’un oiseau –
avec un oeil d’orange où goûter
la liberté souveraine et douce des acquiescements
il y avait bien longtemps que personne ne leur
avait rendu la pareille – douceur d’écume d’une soupe à l’eau –

un simple sourire ride la surface plie déplie
les apparences qui
assouplissent leur fermoir la terre s’ouvre sous les pieds
d’une herbe prête au vin de pluie –
voir l’envers de l’endroit comme seule bonté d’être –

Il y avait bien longtemps que personne n’avait avancé la main
pour éventrer la peluche du pain doré et refermer les discordes –

le silence ne cachait rien aucune résistance dans l’air aucune intrusion
cérébrale aucune menace aucun passage en force n’était nécessaire
pour habiter la vie entière –

Il y avait bien longtemps que personne n’avait accueilli
leur présence comme un élément naturel et heureux – juste être –
ouvrir les bras comme un feu sur la branche d’un os –
elles posaient alors leurs mains fragiles et frileuses sur le
dos de la chaise
elles avaient l’air déjà vieux – leurs voix de flûtes crachaient des
esprits de paix –
la nappe rose tendait ses trames – elles avaient oublié
la tranquillité profonde d’être sans peur d’être oublié – la nappe
rose prenait ses marques – tout était à sa place –

il y avait cette rondeur de l’assiette et ces petites miettes
qui confondaient l’oppression la chassaient dehors en
soufflant sur le pissenlit de l’instant
juste un peu juste ce qu’il faut de mots pour ne pas déranger l’ordre
des choses les allées et venues de la cuillère sur le bord
d’un bol revêche et ébréché –

elles se regardaient en souriant apaisées par le
rituel d’un repas retrouvé – elles enfilaient leurs pantoufles
marines et se laissaient allumer par le briquet d’une étoile –
et après c’était comme dormir dans le casque blond d’une main
jusqu’au ravin du matin –

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s