Méditation analytique : Unir l’acuité de l’impermanence à la sagesse de la gratitude

Un nouvel article sur le blog du réseau de Racines de la Présence :

IMG_1954L’agitation de l’esprit n’est pas néfaste en soi. D’un point de vue systémique, l’esprit qui pense dans son agitation superficielle est binaire, bipolaire, obsessionnel et constamment renvoyé d’une impasse à l’autre. Il a oublié les liens spacieux où naviguer. La pensée binaire est aussi celle de l’enfermement en une souffrance qui naît de ce processus de séparation réitéré, d’une dualité entretenue qui nous rend malade au niveau cognitif.

Cette méditation analytique unissant impermanence et gratitude nous permet d’intégrer dans l’expérience quotidienne les aspects contradictoires et paradoxaux de la vie. Cela donne plus de profondeur et de sagesse à notre regard. En décelant le mécanisme automatique de l’esprit agité en sa fermeture, nous acceptons de nous sevrer par le lâcher-prise où nous entraîne l’acte de méditer pour nous abandonner dans l’espace de la conscience ouverte et nue, la conscience réceptacle et réceptive, vaste comme le ciel et insaisissable comme lui.

La suite sur le blog du réseau Racines de la Présence…

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Nathalie Boyer dit :

    Merci pour cette pratique essentielle !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s