A la vue d’un crâne

Drôle d’envie aujourd’hui de se laisser interpeller par l’appel d’un crâne, sans doute au vu d’une souris déposée devant la porte par un des chats. Cadavre, crâne, ossements, chapelle voûtée abritant les circonvolutions labyrinthiques de mémoires palatines. En voyant la souris dépecée, immobile et grise de raideur, je réalise que nous marchons sur des morts,…

L’or du ginko

L’or du ginko sur la peau de la nappe fait des grappes aléatoires et pourtant jolies – on les croirait sorties de la divine corbeille du bel Apollon au geste libre et parfait venu sans qu’on s’en aperçoive jeter des papillons aux ailes accidentées et ingénieusement dispersées. En l’essence de la pensée sans forme ni…

Quelques miettes de vacuité…

Quelques miettes de vacuité dans le thé clair du matin ont rendu à l’instant sa simplissime sérénité. Comme le bol devenu réceptacle, en creux de G, l’intériorité s’est lavée de sa croyance en l’existence lénifiée et paraphée d’une funeste destinée. D’où je viens? Où je vais? quelques trous d’air dans les certitudes aèrent les poumons…

Sur la branche des mots

J’ai lu dans les viscères de la nuit que l’âme, comme un oiseau sur la branche des mots, pouvait attendre le petit lait du jour pour voler en éclats et s’épandre en diamants de rosée sur la terre habitée. L’oiseau chante à tue-tête en griot matinal – l’automne n’a pas fini d’installer le bleu moutarde…

un loup, un chou et puis c’est tout

C’est un matin de dragée rose qui se feuillette comme un livre d’enfant. Le soleil étire ses grands phares sur la plage d’un paysage à l’émargé d’une fenêtre. Petite Lou peut être l’héroïne du jour, d’autant plus qu’elle s’affaire à trouver la tenue idéale, celle qui correspond à son humeur de l’instant, quelque chose dans…

Les lieux mythiques de la pensée

Les lieux mythiques de la pensée gisent dans les résonances souterraines de l’alphabet. Les lettres et leur architecture visuelle et sonore transportent des mouvements signifiant à la face de la conscience de révéler son orient caché. Architecture que l’on peut rendre vivante en se reliant à la vision sacrée et ré-enchantée du monde. Sentir en…

La déité du vent

Ce matin, la chatte, Arlette Davidson, attend sagement son déluge de croquettes, assise dehors, devant la porte. Ce matin, le vent froid fouille de ses doigts invisibles la texture des choses, les remodèle, les libère de leur fixité, les emmène un peu plus loin, là où elles ne voulaient pas forcément aller. Entre les membres…

Les cendres de Narcisse

Quelques nouvelles de plumesioux sur plumesioux, il va de soi, quelques nouvelles sous formes d’inspirations poétiques, de textes phénix et flamands roses

Un diamant dans la poche

Un diamant dans la poche de LN Wangmo est désormais disponible sur le site de Kaligraf Editions, la maison d’éditions de Racines de la Présence.

Méditation guidée : respirer dans la souffrance et libérer le coeur

La pratique composée après les événements du 7 janvier 2015 a été réécrite pour lui donner une portée beaucoup plus large et être pratiquer quotidiennement. Une version audio est disponible en fin d’article. Face à l’horreur, aux événements violents et irréversibles que bien des êtres vivent dans le monde, nous ne pouvons rester muets. Ces…

Pratiquer face à l’horreur

La  stupéfaction et le désarroi touchent notre nation en cette semaine noire qui a vu l’assassinat de personnes pour le simple motif d’avoir utilisé l’humour contre la bêtise. La tentation de la colère est grande face à l’impuissance dans laquelle ces événements nous plongent. De la colère à la rage il n’y a qu’un souffle. Cette réaction est juste et…