Très légère attraction

une très légère attraction pour le présent placide de la fourmi qui déboule sur la nappe en même temps que la fleur laisse glisser le bout de son pétale rose à peine un poc sur les miettes momifiées d’un repas dérangé au présent du passé cette très légère attraction pour le siphon blanc des non…

Faire le tour

la terre assemblée de mes os de métal et de fraisier refroidi allume des méduses claires à la pointe des cheveux du ciel bleu où je m’éveille – quelques nuages me font un doux fauteuil et m’emmènent vers des mémoires de grand soleil que j’accueille les bras ouverts une main au coeur des étables vertes…

Le vent

le vent dans les feuilles a la mer en écueil le vent dans les feuilles balance ses paillasses blondes aux mégères d’abricot – l’eau du soleil sur la terre pailletée écarte ses jambes de beauté battue le vent chante au faîte des arbres qu’il fait beau qu’il fait chaud et la douceur de dire de…

Isoloir

Seule elle dansait seule face au miroir qui restait de bois Seule elle marchait seule vers l’homme qui restait de marbre Seule elle riait seule parmi d’autres qui restaient coi et quoi? seul un oiseau entra dans son coeur y fit un nid de roi et la fit naître reine pour un rien pour un…

Que vas-tu emporter?

Du vent dans les arbres en fleurs et sous le pont des branches des oiseaux dansent qu’il est bon de rire à la mutinerie de leurs trilles volantes qui nous coupent le sifflet d’une étoile au front où étais-je avant d’être cette étreinte vide d’un ciel sans foyer? le coeur humide gesticule dans l’axe du…

Des mots-diamants

A Marie-Pierre D.  connectée à ce qui connecte adoubée par le ciel je m’en vais des mots-diamants au fond des poches semer des cailloux dans les rizières aux rosées d’oiseaux par où s’envolent les ambres secrètes de tant d’arbres aimés ils m’écoutent je les entends leur chevelure sereine flotte à mon vaisseau de corps et…

Toute flot bercée

lune toute flot bercée au bord des sentiers corsetés de nuit et sortie de sa bergerie à la spirale d’un rêve aime sans enclos ni fonderie lune toute creusée de lumière et bosselée de poussière aime ses matelots aux brassières de poupée dune et nuage lune boussole aux aiguilles d’oiseaux ce jour vole à l’étreinte…

Attrape-rêve

ce matin en trouant la fenêtre j’ai vu que la route était belle paillée de brume et de chants d’oiseaux sertis à demi mots derrière le rideau d’un attrape-rêve en fils perlés tendu à même la rambarde où piéger le soleil avant qu’il ne parte l’eau du ciel s’était rendue à pas menus jusqu’aux herbes…

Larmes de pommes

soleil avoisinant et vent à la courbe des cils le rêve s’en allait porté par quelques fils brodés au-dessus des nuages voguant entre deux pointes de ciel bleu soleil avoisinant à la plume disparue comment croire encore au vivant revenu quand rien ne manifeste l’arbre coloré reclus au violet des coups de sang – aller…

S’en retourner

Est-ce que lorsque l’on meurt on pense à l’immensité du ciel comme un rayon de soleil retrouvé? sur le chemin je parle à mon ami imaginaire qui n’existant pas existe bien à la veste retournée du vent les vaches qui dormaient au pré verdi s’enfuient à mes pas entendus sans s’arrêter sauf de loin une…

Un bleu sabot

au clair de lune au cheval ronronnant qui cligne d’un bouton d’or s’invitent un bleu sabot un vert un rose un blanc un je ne sais quoi qui arrose la terre d’un bout d’aimant l’amour en quintessence frôle les lilas de mauve gemme et d’absolue sentence déclamée sous des rameaux de femme têtue et d’île…

Pâquerette

alors que s’emballe la pâquerette au doigt vert et frelonné du vent le soleil en fable de chou et de doux caillou te chuchote un peu de tristesse à l’oreille un buisson à tête de chien à la voracité de fleur enceint de joyaux clairs bat la démesure un scarabée gentiment posé traverse la chaussée…