Qui suis-je ?

Hélène Lémery Wangmo,

Du plus loin que je me souvienne, l’acte poétique m’a toujours habitée, bien avant de savoir lire ou écrire. Des mondes se donnent à voir, à ouvrir, à explorer, comme des îles dans des îles à l’infini de rien. Etre une plume sioux, poussé par la magie du vent et les arbres en marche, déposant l’instantané de quelques traces sensibles, à partager pour les aimants qui s’y reconnaîtront.

Par ailleurs, quelques mots pour éclairer mon parcours : mon activité professionnelle actuelle est le fruit de mes recherches dans différents domaines. Le nom « racines de la présence » recouvre une approche globale de l’être, visant à développer et à mettre en oeuvre cinq axes-racines.  Au coeur, la racine dynamique du lien à l’expérience de la nature de ce que nous sommes et ses qualités par la pratique de la méditation; le présent nous montre aussi que nous sommes le fruit de racines systémiques parfois blessées, cet axe ouvre à la résonance de l’interdépendance transgénérationnelle. Cela nous amène à revisiter nos croyances et notre façon de voir la réalité, c’est l’axe de nouvelles racines de compréhension, issues de ces expériences; puis cultiver et nourrir l’axe de l’intelligence symbolique, des racines vivantes et résonances du coeur à travers la créativité artistique, les contes et les mythes aide à ne pas retomber dans les pièges de la plainte; enfin l’axe de l’intégration dans notre vie quotidienne, donner à nos racines des ailes pour essaimer d’autres possibles, est ce qu’il y a à mettre en place, à entraîner. Chaque atelier proposé est en lien avec ces cinq dynamiques qui ont de multiples résonances et applications.

En 1989, j’ai effectué la traditionnelle retraite du bouddhisme tibétain, après avoir été enseignante de philosophie dans le nord de la France. Wangmo est mon nom d’entrée dans la voie. De nombreuses personnes me connaissent sous ce nom spirituel.

Depuis ma sortie de retraite, j’ai enseigné la pratique de la méditation et la voie du bouddha dans de nombreux lieux et contextes. Enseigner est transmettre, transmettre c’est être à l’écoute des moyens adaptés aux élèves, sans perdre l’essentiel. Depuis toutes ces années, mon orientation peut se résumer à faire vivre la sagesse intemporelle à l’aide de méthodes thérapeutiques, systémiques, ou symboliques. C’est un champ d’investigation toujours en chantier, en dialogue dynamique, et ouvert que j’ai plaisir à enseigner, indépendamment de la coloration de mon propre cheminement spirituel, car nous avons tous l’appel de la forêt que nous sommes, quelque soit la façon dont cela se manifeste.

11 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Claudine dit :

    quel beau curriculum vitae.il est à la dimension de l’infini.

  2. Patrick Bizdikian dit :

    Superbe. Je suis content de vous lire et vous reconnais dans votre pensée.
    A bientôt j’espère. Amitiés.
    Patrick Bizdikian

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s