le coeur du chemin, un diamant dans la poche.

IMG_4020Le parcours du héros est l’histoire de l’aventure de la conscience à la découverte d’elle-même et de ses potentialités. La conscience qui découvre, en une aventure intérieure combien elle est spacieuse et ouverte, est à la base de tout véritable changement. Ceci est le fondement de toute transformation, de toute métamorphose. Le changement dans nos vies ne peut avoir lieu que par un changement d’état de conscience et surtout par la découverte de la vraie nature de ce que nous sommes, de la vraie nature de l’esprit.

Ordinairement nous cherchons ailleurs le diamant que nous avons dans la poche depuis toujours. Pour le découvrir il est nécessaire de regarder là où nous n’avions jamais regardé assez profondément, assez longtemps, assez intensément, c’est-à-dire en nous même. Non pour encore nous faire des reproches sur ce que nous n’avons pas réussi; non pour nous juger mais juste pour prendre contact avec l’espace intérieur. Cela peut sembler déroutant à nos esprits habitués à toujours chercher des solutions dans des « pourquoi », ressassant les échecs, exigeant des explications logiques et rationnelles à ce qui finalement n’en a pas, retournant les mots, les pensées dans tous les sens jusqu’à nous laisser, dépités et fatigués, à la porte du trésor que nous sommes. Comment aller plus loin?
Comment entrer en l’espace radieux qu’est la conscience inconditionnelle pour y découvrir les qualités elles aussi inconditionnelles qui sont là à portée de main? La plupart du temps elles sont insuffisamment nourries, insuffisamment contactées, voire même ignorées. Ces qualités ont dans leur coloration singulière, une brillance universelle. Amour, joie, richesse, bienveillance, liberté, aisance, fluidité, enracinement, etc. on pourrait en citer bien d ‘autres, peut-être jusqu’à 84 000 en faisant l’état des lieux de celles qui, telles des princesses ensorcelées, se plaignent de ne pas vivre assez aujourd’hui dans nos vies. Alors? Pas assez d’amour, de joie, d’enthousiasme, d’abondance, de créativité etc. Tout cela, vous me direz, nous le savons plus ou moins, cela ne nous empêche pas de retomber dans les mêmes ornières. Alors est-il possible de s’y prendre autrement?

IMG_5918Le héros ne rejette pas la souffrance. Il se consacre plutôt à vivre une vie noble, de façon concrète et courageuse. Le héros a le désir de s’accomplir et de permettre aux autres de s’accomplir aussi. Il n’est dans le déni ni de soi ni d’autrui. Il est au cœur des plénitudes mutuelles.

Souhaiter le changement dans les différents domaines de notre vie, relationnel, affectif, professionnel n’est pas le plus difficile. En général c’est même assez facile sauf que nous nous perdons en route et que la porte de l’espace intérieur se referme sur nous, nous laissant seul et désœuvré au dehors du dedans. Sans espace, enfermé à nouveau dans l’étroit carré des problèmes, des conflits, des expéditions punitives envers les moulins à vent des « moi » multipliés, nous réalimentons tous les aspects négatifs, tous ceux qui nous font douter de nos dons.

IMG_1230La sensibilité généreuse de la princesse scintille entre les barreaux de la prison, sans savoir qu’en la souillon réside peut-être la délivrance. La souillon que nous sommes est le chemin d’acceptation par lequel nous pourrons nous éveiller à la douleur de la princesse condamnée à vivre cachée dans un réduit de négligences. Où est la clé? dans la poche du manteau spacieux de la conscience ouverte et radieuse, prête à laisser rayonner ses qualités inhérentes pour peu que nous nous engagions concrètement dans cette voie.

En l’espace de tous les possibles,
je ferai tout mon possible
pour rassembler les forces du coeur,
mobiliser les forces d’action,
ici et maintenant

tel est l’engagement fondamental de la conscience du héros, son souhait d’entraînement. Le coeur du chemin est d’être un chemin de coeur ouvert et spontané, à tous les vents des éléments :

stabilité de la terre,
cohésion de l’eau,
rayonnement du feu,
mobilité de l’air,
ouverture de l’espace en lequel tout peut se dérouler à merveille.

Que pensez-vous de cette robe taillée dans le diamant des éléments qui vous va à ravir?

Maintenant que vous êtes prêt (e), allons au bal de l’expérience :

Installez-vous confortablement, le corps et l’esprit détendu

En la radiance de l’espace intérieur ouvert, touchez une qualité déjà présente en vous mais qui ne vit pas suffisamment à votre goût.
Y-a-t-il quelque chose qui manque à votre vie aujourd’hui, en termes d’une qualité qui n’est pas assez apparente?

En même temps que vous évoquez cela,  vous savez que cette qualité vous permettrait de résoudre certaines difficultés de votre vie aujourd’hui. Faites alors le souhait, là sur le champ, de vous relier à cette qualité.
Ressentez-la, nommez-là, visualisez-la sous la forme d’un symbole ou d’une métaphore qui surgit en vous.
Familiarisez-vous avec son énergie, au travers de cette image que vous laissez se déployer en impressions sensorielles froufroutantes et inspirées. Est-ce possible?
peut-être avez-vous perdu l’espace intérieur, revenez à cette ouverture première et primordiale et re-déroulez l’ensemble de la séquence.

Puis, laissez cette qualité, sa vibration, son énergie rayonner autour de vous. Par cette lucidité attentive et compassionnée que vous venez de connecter, vous permettez à l’énergie de la qualité d’apparaître dans le monde.
Prenez l’engagement de la faire vivre ici et maintenant.
Vous formulez cet engagement en souhait du coeur:

« Lorsque les occasions se présenteront, Je la laisserai vivre spontanément, sans effort ». 

Ainsi vous faites la danse du voile qui consiste à l’ôter pour laisser apparaître la nudité confiante, base première de l’expérience. 
Vous pourrez poursuivre l’aventure de cette qualité dans le monde et en faire une histoire, elle deviendra histoire par le fait même de ses rencontres.

« Que cette qualité se manifeste dans ma vie, dans mes relations avec les autres, j’en prends la résolution et pose des actions concrètes pour cela ».
Et si j’échoue je ferai de cet échec le chemin de ma prochaine résolution, je retournerai dans l’espace de la conscience ouverte et radieuse regarder le diamant toujours là et jamais entaché de ma vraie nature.

Sans oublier d’aller danser au bal des qualités, bien entendu!

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Nathalie Boyer dit :

    Oui ! Oui ! Oui !

  2. Catia dit :

    Que de nos bouches jaillissent des éclats de soleil !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s