vacance

Nous sommes et ne sommes pas – coémergence des petits bouts de chair éphémère en habits de lumière ignorée – emmaillotées dans leurs racines de sisal les petites âmes chutent dans les mondes traversent aussi bien les ténèbres que les gaités des univers et surtout se meuvent dans l’eau claire de leur invisibilité – dans…

La déité du vent

Ce matin, la chatte, Arlette Davidson, attend sagement son déluge de croquettes, assise dehors, devant la porte. Ce matin, le vent froid fouille de ses doigts invisibles la texture des choses, les remodèle, les libère de leur fixité, les emmène un peu plus loin, là où elles ne voulaient pas forcément aller. Entre les membres…

Les cendres de Narcisse

Quelques nouvelles de plumesioux sur plumesioux, il va de soi, quelques nouvelles sous formes d’inspirations poétiques, de textes phénix et flamands roses