Comment faire vivre sa poupée d’intuition ?

Prochaine journée « découverte des résonances » : le jeudi 15 mai à St Martin Lestra avec le jeu Horaclès

IMG_6800
Les photos de cet article ont été prises lors de la session « résonance de contes » d’avril 2014 à la source dorée.

Dans le jeu de la voie des contes, les contes, sous forme d’oracles, nous invitent à questionner et à nous exposer à d’autres possibilités de réponse que celles que nous connaissons déjà, ce qui peut être déstabilisant dans un premier temps. Cognitivement nous sommes parfois trop formatés dans la répétition et les clichés de toutes sortes, faute de prises de risque dans la façon même de penser. Mais prenons-nous le risque de penser autrement? Le jeu permet d’en faire l’expérience d’une façon conviviale et détendue.
Pour véritablement s’ouvrir à la résonance, à l’intuition, sans que ce soit n’importe quoi, il est nécessaire de changer sa structure cognitive habituelle. Ce travail de résonances a déjà été initié lors des stages précédents, le schéma heuristique, le génogramme, les résonances avec les contes et les images, les randonnées créatives, la méditation, ont ouvert d’autres perspectives de penser et donc d’être. Cela ne se fait pas en une fois, je vous l’accorde. Il est donc nécessaire de s’entraîner sérieusement là aussi.

IMG_6795
Ne pas se laisser piéger, s’ouvrir à l’inconfort premier des résonances qui nous bousculent, voilà ce que nous avons vécu pendant ces trois jours de synergie incroyable.

Élargir son regard pour élargir son royaume, le royaume de la conscience, le vieux roi de la conscience conditionnée fait place au nouveau roi, celui d’une conscience plus vaste, en lien avec l’intelligence systémique et symbolique du réel.
Comme dans le conte Vassilissa la sage, il s’agit de retrouver le feu nécessaire au foyer, cela peut être aussi bien le feu de ma flamme intérieure, de mes liens familiaux, de mes élans professionnels, de ma créativité, tout dépend de la résonance présente en moi, en miroir de mon histoire actuelle.

Nous avons profité des excellents burgers king végétariens de Danielle et des beaux lieux de la Source dorée, en pleine activité d'expansion. Le feu de la nouvelle cuisine marchait bien, Baba yaga y a certainement ses quartiers!
Nous avons profité des excellents burgers king végétariens de Danielle et des beaux lieux de la Source dorée, en pleine activité d’expansion. Le feu de la nouvelle cuisine marchait bien, Baba yaga y a certainement ses quartiers!

Aller chercher le feu est une quête nécessaire mais pleine de dangers, de risques et d’inconfort, surtout si cette quête prend place dans des conditions de départ hostiles. Ce qui est le cas pour Vassilissa qui est poussée hors de chez elle. Le feu, elle ira le demander à Baba Yaga, la sorcière-dakini qui vit sur une maison à pattes de poulet, mobile et effrayante. Heureusement, à sa mort, la mère de Vassilissa lui a donné en héritage une poupée, un homonculus, une poupée magique qui a exactement le forme de Vassilissa et porte les mêmes habits aux couleurs alchimiques du blanc, du noir et du rouge. Baba Yaga est l’initiatrice, celle qui libère des cocons et des protections trop sécurisantes, celle qui fait souffler un vent d’instantanéité dans les manipulations mentales. Avec elle, la vigilance est de mise, la précision, la présence aux faibles signaux qui aiguisent l’intuition, représentée ici par la poupée dans la poche de Vassilissa, valide ou pas ses décisions et attitudes.
Vassilissa, grâce à la sagesse de son intuition, repartira avec le pouvoir du feu manifesté sous la forme du crâne éclairé dont elle hésite un instant à accepter la responsabilité. Car le pouvoir de vivre en accord avec ses propres forces et son discernement est un pouvoir qui engage une grande responsabilité. Il est tentant de le vouloir mais tout aussi tentant de le refuser. Car voir avec lucidité et vivre en conséquence comporte un prix à payer, celui de délaisser le déni et l’inertie de l’ignorance.

 Avec le jeu Horaclès, nous avons expérimenté d'autres formes de résonances. A nous maintenant de reprendre ces tirages, de les approfondir et de les mettre en miroir du génogramme, des schémas heuristiques, des exercices de présence, de sorte à pouvoir se familiariser avec le processus de concrétisation impulsé.
Avec le jeu Horaclès, nous avons expérimenté d’autres formes de résonances. A nous maintenant de reprendre ces tirages, de les approfondir et de les mettre en miroir du génogramme, des schémas heuristiques, des exercices de présence, de sorte à pouvoir se familiariser avec le processus de concrétisation impulsé.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s