Phasmes

Parfois le corps des vaches ressemble à des pierres
des pierres sorties de la terre
des pierres serties de chair
des mausolées stoïques et fiers

les pierres peuvent aussi ressembler aux vaches couchées
pattes repliées au bord du fossé amputées à s’y méprendre – frêles patins sans cavalier glissés dans
la macédoine des fleurs – l’un se confond à l’autre à l’horizon de triangulaires contours –

Phasmes du printemps – trouble des couleurs et des matières en chaleur d’écorce – la branche bouge l’oiseau camouflé attend son heure immobile sur la tuile – le champ rumine à son tour avec douceur des philosophies de papillon – le champ rumine et remue ses courbes de ridelle – feu d’artifice aux décibels de haendel –

les arbres sont des harpes roses répondant aux arbustes coqués d’or
les pruniers communient avec le blanc et frais coton des avions à la fiente azurée – les fleurs gondolées épandent leur miel sur la console allumée –
ça sent l’amidonné du linge frais fouetté jusqu’au sang repassé –

l’eau de farine du calendula talqué laisse tomber des grévins d’effluves au musée mouvant des villes –

Phasmes du printemps sur le chemin du retour – des vaches des pierres des vrais semblants et de l’amidon en flocon au maïs des clotûres – le bulbe des jonquilles floque au vent sans paravent – clartés d’hautbois où le regard s’impose – finesse des trembles de corot – libations des jardins en guêpières –

Parfois la terre s’éventaille jusqu’à la mer
ses butées ressemblent aux verves cannibales des vagues revenant se jeter sur la grève
parfois les toits tôlés luisent de fer blanc avec insistance
parfois la nuit recule d’un pouce –

tu sonnes à la porte d’un rêve et tu entres tu te décuples puis tu entres encor
en ta propre gibecière tu es le chasseur que tu traques – tu te retournes et tu vois
mille ronces immobiles te faire un lit de fortune – tu te frottes le dos contre l’arbre fakir et tu t’éveilles phasme brindille au roncier du jour –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s