Par coeur

Labyrinthe éperlé à
la joue du matin
le coeur laisse jouer de
manière singulière les
fruits de l’été sur
sa traîne rouge de
rubicité à
rompre les
glaces à
faire tomber des
grâces sur
la terre enroulée à
la coquille verte d’un
escargot qui
trace

la brume s’éclairait
des diamants de
l’invisible araignée
qu’on devinait
quelque part
embusquée à
la mitaine d’une
herbe

presque rien
met en route
et
en déroute les
orgues du coeur
qui connaissent
par coeur
le moment nu
de la mort

chante encore
l’hémoglobine
de la nuit
déchirée
au creux de
l’arbre silencieux
de vérité

bientôt le
jardin va
changer de
saison
sur l’eau
en feu
un nénuphar
s’époumone
de l’automne
approchant
comme glisse
sur la peau
blanche et rosée
le wagon d’un
baiser

au bout
d’une vie à
travers les persiennes
de l’être à demi ouvert
on devine dans la chambre
du coeur des
lueurs aux pansements de
paquet blanc
et dedans
il y a
en
diadème de
sang
encore
un peu
d’amour
qui
sommeille

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. xab0003 dit :

    1664 est le code d’une mise en bière
    les gardiens de la nuit avaient un humour dont ils ignorent tout
    à présent ils chargent et déchargent des cargos de filaments aux nuées
    de crabes légionnaires
    ces petits crabes ignorent la froideur du sable aux confins du vide
    ils réseautent à n’en plus finir des résonances de pélicans amnésiques
    qui ont oublié que l’océan est profond pour le héros
    que dire de la princesse bourrée à l’essence de rose
    qui n’en finit plus de péter dans son eau de rose
    et que dire de ces petits hommes qui se prennent pour la puissance de l’univers
    avec leur organe qui ressemble à un gros nez avec une moustache sur le dessus
    allons au bal des prothèses
    de toute façon le vent s’en moque des tombes comme des passe-montagnes
    ça ne dérange pas l’edelweiss

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s