Marcher

dehors la chaise s’incline à
la table de fer – sous
quelques feuilles cuirassées d’or
qui bombent le sol
d’un ocre lumineux et
renversant
rares sont
les poèmes vivants
dont les odeurs montent à
la tête – et
pourtant des haleines
de roses effleurent encore
le salon de thé d’été resté
à décolorer
sous les ailes
d’un octobre tiède –

les arbres se font église
glissent à
travers leurs branches des
osselets de lumière –
des wagons de feuilles
passent et déraillent leurs
couleurs féériques
qui implosent dans l’air
environnant – soudain
je sens
comme un avion de
sérénité suspendu à
un cil d’azur –

d’un blanc éblouissant la
boule du soleil
suit obstinément les ombres
tremblantes et
longues comme des lames
de couteau sur la route
au goudron fissuré –

le vent
jamais ne reste en place et
les corbeaux s’aveuglent au
coeur jaune d’un pissentit
encore debout –

rien n’arrête mon pas
dépliant sa chaussette d’ermite
sur la terre de ronces et d’ébène –

marcher encore et encore
nez en l’air sous la bière des
visages au ciel versée –

marcher encore et encore
fait du bien – lâcher les
poissons de tristesse dans l’eau de
mer des pierres
en haut des pins
dans les sillons des mains de
la terre creusée de bonté –

laisser aller quelques heures
la misère des coeurs –
ailleurs porter en soi la
couronne d’un silence
qui fait du corps tout entier
un chantier de brume –

aller jusqu’à la lune mordre
la poussière – te souviens-tu de la
beauté des écorces dont
sont fait les oublis?
à toi je dédie
mes entorses de
point du jour et la
fleur rare d’un chemin –

 

 

 

 

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. gertrud berthet dit :

    Plume de sioux , plume de fée , enchantée , piquant perçant renversant mettant sens dessus dessous , pinçant les cordes de la trame la plus profonde de mon âme , vibrant , vivant , soulevant des lames de fond débordant de larmes qui nourrissent le rivage du silence

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s