Chrysanthème

des cendres s’assemblent puis se dispersent
sous le ciel que la bouche des
fleurs recueille ouverte à l’éminence de la
mort toute entière en pétales d’or –

la tendresse éparpillée mène l’enfant inquiet
à ne pas vouloir de baiser sur sa joue rose –
le pain sur l’assiette poudrée de miettes
dessine la carte de pays
imaginaires – où vont les morts très fatigués
qui dans les rideaux lissent leurs plumes d’un
souffle bleu puis s’évanouissent au blé du
temps ? –
marcher aux champs d’Enée et Coré
dans la savane des infantes étoilées jusqu’au
bout des instants encore présents –

déposer des écuelles de lait fleuri
au temple des ancêtres leur demander la sagesse
remémorée et à venir des bâillons enfin arrachés –
au bout de ses doigts gelés glisse la
confiture avide des corps –
les morts à la mine de neige s’impatientent au
jardin – les ombres sortent leur alphabet au
mur de l’aube – elles parlent de la
minérale solitude des
pierres au bord des
coeurs
des routes au fond des fleurs –

il fait un temps à mettre dehors tous les
sables mouvants de l’hiver – des mots courent
dans ma tête trois petits tours et puis s’en vont à
l’inédit d’un jour sans promesse –

le ciel est un grand chrysanthème à demi perdu
exilé sur la peau de l’automne –
l’absence tient à la présence disparue –
au bout de ses doigts gelés glisse
la confiture avide des corps –

 

Publicités

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Anne Mémet dit :

    merci pour ce bouquet de Chrysanthème belle journée Anne

    Anne Mémet-Scrive 56 boulevard Jean Jaurès 74500 Evian-les-Bains anne.memet@laposte.net 04 50 49 73 60

    >

  2. xab0003 dit :

    Crises en thème
    quel est le thème récurrent de votre fiction de vie ?
    moi c’est les mains avides qui toujours saisissent les hanches sensuelles
    des mères
    de l’enfant à l’adulte fiction fixation
    le réel passe à côté jusqu’à l’anéantissement de l’expérience qui n’est pas la
    vie
    Vous c’est plus facile
    vous êtes toutes et tous des déesses et des dieux
    pouvez-vous raconter vos crises en thème

  3. xab0003 dit :

    Mon cimetière est fleuri de crises en thèmes
    celui de mes ancêtres aussi
    les même crises en thèmes
    finalement le même cimetière sans discontinuité

    Dans ce cimetière il y a toutes les variétés de crises en thèmes
    c’est très riche en couleurs

    Mais quel est ce thème central qui fleuri tous les cimetières
     » être heureux avant l’anéantissement de l’expérience vitale
    de la forme du nom  »
    Toutes ces fictions fixations colorées qui empêchent le fleuve Amour
    d’irriguer les âmes
    c’est à dire la Vie au présent

    Quoi d’autre?

    Et l’enfant qui arrive au monde
    avec sa bobine de pellicule vierge
    la bobine se met en mouvement comme une roue de croyances potentielles
    qui enrichiront le grand cimetière du temps de variétés de crises en thèmes
    nouvelles et très anciennes

    Bon Halloween!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s