géométrie d’un oiseau

la fusée d’un rêve éveillé me ramenait sur terre avec la bague d’un oiseau à planter entre les fagots d’un trottoir – ce n’était pas un oiseau mécanique mais un oiseau limbique à la courbe d’été et de joie mêlée de fées – sa géométrie modulable en carrés de sarments poussait à aller à la…

A la lune d’une onde

l’onde aquatique à distance de la lune énorme quand elle est pleine se prend dans le filet de voix qui revient avec la pluie à chaque saison abandonnant la raison aux écailles pointues des étoiles tortues – elle déchiquette les ourlets de la terre la lune aux dents de scie qui ressemble au ventre d’un…

douches d’avril

la pensée t’est venue de courir à la déconvenue du matin sortant d’un rêve au bref parfum pour entrer dans un autre traversant la vitre rompue du jour – se laissent boire les petits pois de clarté restés suspendus à la face dévisagée d’un paysage aigu – phrasés ponctués jetés à la fenêtre donnant sur…

Au plus près

au plus près du coeur tremblé écrire contre – écrire contre la douleur du monde – contre-écrire – contre la montre de vieux édifices – arracher l’indifférence à son trop de violence – ferme les yeux et ne regarde pas trouve tes propres pas au haka de neuves foulées – prends le risque du coeur…

nu de mot

Sensations d’Isle-sur-la-Sorgue  nu un mot tel sorgue tige sans os voguant à l’orgue des ondes souffle sur l’écho qui ne dit mot – nu en fuite au peuple ajouré de l’absence la maison ouvre un volet à l’oeil bleu et sienne odeur de fleur mêlée à l’eau blanche et filiforme d’agrumes inondée – un silence…

la toute blancheur

le coq de la mer court dans ses bruyères d’eau – alors que les yeux s’alignent sur l’impeccabilité de l’horizon le jour décline au rivage alloué de pulsations – un phrasé monte du fond de la mer et se perd à hauteur de peau – la voix du vent dépigmente le rivage – le coquillage…

caravanes

Les années ont dénudé les grains de beauté du chagrin sur ton visage d’édredon célibataire – la petite cave de ton oeil ébène présente au bustier de la nuit la tête enfantine d’un clou qui dérègle toutes les pendules à venir – et si c’était à refaire tu redescendrais les chutes du niagara avec la…

faire l’avion

Des hirondelles s’envolent dans le ciel bleu d’un bomber d’aviateur reviennent avec elles des souvenirs de campagne et d’enfance – traversant la lumière, brindilles au bec, elles entrent par la porte entrebâillée du garage et montent au plafond se coller à la solive de leur nid – Parfois, elles se posent sur les cordes à…

A l’épaule

le pissenlit est heureux d’apparaître à la fenêtre des prairies de montrer son épaule où s’enroule la pluie un pissenlit à l’épaule c’est mieux qu’un fusil il tonne dans ton dos des tonnerres magnifiques que tu ne soupçonnes pas – quelques asters aux tampons ronds et dorés ponctuent le sol des petits pas de leur…

Forêt de pluie

tu as tout oublié des robes blanches de papier – au milieu de l’été les yeux n’osent plus respirer – si tu meurs qui d’autre le saura que la voix qui double le silence qui parle et que l’on n’entend pas – approche toi de cela qui pleut à l’insitué des lieux – approche toi…

Bouts de rien

le vent pousse à l’intérieur de la pierre – un petit bout d’oreille comme un froissé d’étoffe écoute le chou vert et tendre de la mare – sans le savoir la mouche a repris ses habitudes de fureter dans les couloirs – échos au hasard – sous la couette entrouverte l’autre est à moitié découvert…

l’oeil de Bashô

Le miroir s’est épaissi à l’orgue des formes au trapèze d’un piquet l’oiseau trépigne comme un jouet mécanique – son bec plonge dans l’ortie où flambe le cil du héron – un mur laisse suinter sa gaufrette de ciment tout tremble entre les doigts impermanents du décor – pour le cou le soleil avait trop…